N°89
Nov./Déc. 2022
TEMOIGNAGE

Pour une parole forte et commune

INTÉRÊT GÉNERAL, EXIGENCE, DIVERSITÉ

Les urnes ont rendu leur verdict, Loic Cantin dirigera la FNAIM pour les cinq années à venir. Félicitons-le et rendons hommage aux deux autres candidats qui ont contribué à faire vivre le débat sur l'avenir de nos professions.

Rédaction : Bernard Cadeau

Souhaitons à Loic une pleine et entière réussite de son projet. Il a la vision stratégique et saura mettre en oeuvre les moyens nécessaires. Ce n'est pas chose facile que de succéder aux deux derniers Présidents, qui ont chacun marqué leur mandat. Jean François, en rassemblant sans discrimination, notre communauté autour du projet Bien Ici, qui reste une réalisation unique en France. Jean Marc qui a continué de faire grandir la visibilité et la reconnaissance de nos métiers.

Les enjeux, qui ressemblent à des défis, sont nombreux. Citons-en quelques-uns :

C'est d'abord une nouvelle donne de marché, après plusieurs années euphoriques (y compris au premier semestre de cette année) le fort ralentissement des transactions arrive, les acheteurs prennent le pouvoir, les difficultés croissantes d'accès au financement vont amener les professionnels à faire la pédagogie des prix auprès de leurs clients vendeurs, mais, nous le savons, c'est une prise de conscience lente et douloureuse qui peut bloquer le marché, ou à tout le moins le ralentir très significativement.

C'est ensuite l'action et l'accompagnement de la rénovation thermique et énergétique des logements. A coup d'injonctions contradictoires, autour des diagnostics, des travaux, du financement et du calendrier, plusieurs millions de logements (de 6 à 8 selon les évaluations), dont 100 000 dès Janvier 2023, risquent de disparaitre du marché, provoquant ainsi une pression supplémentaire sur les prix et aggravant la pénurie que nous connaissons .

C'est l'exigence absolue de la compétence de tous les acteurs de la chaine face au client en lui offrant la qualité à laquelle il prétend légitimement. C'est cette fameuse création de valeur qui fait la différence. C'est bien sûr l'intégration des nouvelles technologies dans son parcours client, mais quelle que soit la qualité des outils, rien ne remplace l'état d'esprit, l'envie, la volonté et la détermination : ce sont des constantes de la réussite. Le Salon RENT, rendez-vous incontournable de la technologie et des métiers ouvre un immense champ des possibles à qui veut réunir le meilleur des deux mondes.

C'est permettre la diversité et l'indépendance des acteurs, dans un contexte de forte concentration et de regroupement. C'est également regarder la répartition et la structure de notre marché. L'émergence de nouveaux modèles, accompagnée de forts investissements, est une réalité que nul ne peut nier dorénavant, et dans la mesure où chacun respecte la règle commune, l'heure n'est plus à l'ostracisation mais à l'oecuménisme. Un chiffre doit nous faire réfléchir : le nombre de cartes professionnelles a cru de 30% en deux ans .et la part de marché des professionnels continue de stagner à 65% ! Pour avoir connu le temps où les agents immobiliers ne se parlaient pas, le temps où il était très mal vu d'avoir des agents commerciaux dans l'agence, le temps où les administrateurs de biens méprisaient les transactionnaires, je sais que rien n'est intangible et que tout doit évoluer ; il est grand temps de dépasser les clivages, de laisser les postures à ce qu'elles sont, ce qui ne signifie pas abandonner ou nier ses racines et ses spécificités. Comprendre la nouvelle donne ne veut pas dire se compromettre ou perdre son âme. On ne se renie jamais quand on fait le choix de l'intérêt général.

Nous sommes différents, mais nous appartenons à une même communauté professionnelle. L'intelligence collective se nourrit de ces différences. Ne perdons pas de vue notre client, dont les invariants peuvent se résumer à adresser le maximum d'acquéreurs lorsqu'il est vendeur, et à accéder au choix maximum lorsqu'il est acquéreur ! C'est enfin dire haut et fort que le fait syndical n'est pas désuet, bien au contraire : il se doit d'être constant, permanent et fort.

Nous avons besoin de porter une parole commune, pour changer le regard trop souvent caricatural porté sur nos activités. Nous avons besoin que les enjeux du logement soient portés dans la parole publique, plutôt que d'être traités comme ils le sont ! La feuille de route est chargée mais à coup sûr enthousiasmante ! Bon courage Monsieur le Président !

 
© 2022 acheter-louer.fr, Toute reproduction même partielle est strictement interdite

Expression #89

Version .pdfWebmagazine

Autres Numéros Expression

pub

Recevez la newsletter Expression

merci de remplir le formulaire d'abonnement :



*



Valider votre inscription
Conformément à la Loi Informatique et Liberté du 6 janvier 1978, vous bénéficiez d'un droit d'accès, de modification ou de suppression des données vous concernant. Pour l'exercer, merci de contacter par courrier la société Acheter-Louer.fr, enregistrée à la CNIL sous le N° 1328464 : Parc Technopolis - Zone d'activité Courtabœuf - Bâtiment Bêta 1 - 3 avenue du Canada - 91940 les Ulis
* champs obligatoires
pub