N°88
Sept./Oct. 2022
RESEAU

L'Adresse : l'immobilier cooperatif s'adapte avec sérénité

Réseau

DYNAMISME, ÉVOLUTIF, OPTIMISATION

 


En cette rentrée, quel bilan peut-on tirer de l'été pour le marché immobilier ?

Contrairement à la météo très chaude, l'été immobilier a été plutôt tempéré, bien que le marché soit tout de même resté actif. Les quelques nuages qui sont venus perturber l'activité sont liés à l'octroi des crédits immobiliers, plus compliqué cette année. Pour différentes raisons, les délais d'accord de prêt se sont allongés, ce qui a parfois conduit à des décalages de signature d'actes notariés. Nous avons également dû subir quelques refus de prêt, sur des dossiers qui avaient pourtant été validés en amont.

Réseau

Pour autant l'activité est restée dynamique ?

En effet, les vendeurs sont restés actifs ! Un tiers de nos agences ont augmenté leur volume de mandats par rapport à l'été dernier, quand les autres ont eu des chiffres stables. Les vendeurs ont bien conscience qu'ils n'ont pas intérêt à attendre que les taux remontent ni davantage que les prix baissent. En revanche, les acheteurs sont plus attentistes. à tort selon moi !

Quel est l'impact sur l'évolution des prix ?

Du fait que les taux remontent, la capacité d'emprunt des acheteurs baisse et les vendeurs commencent à prendre cela en compte. On note dans la plupart des régions un allongement des délais de vente et le retour des négociations de prix. avec bien sûr des écarts selon les régions, mais aussi concernant la qualité des biens !

La rentrée est marquée par la mise en application de la loi climat avec notamment des obligations de rénovation énergétique pour les bailleurs. Comment cela se traduit-il sur le marché immobilier ?

Depuis le mois d'août il n'est plus possible d'augmenter le loyer des biens F et G. Dès janvier 2023, certains bien G, les plus énergivores, ne pourront plus être loués, à moins d'effectuer d'importants travaux de rénovation énergétique, avec un impact financier non négligeable pour les investisseurs. Mais, dans le contexte actuel inédit, tout le monde est concerné par les économies d'énergies. On note ainsi deux impacts majeurs : du côté des vendeurs, une hausse des mises en vente des bien F ou G, et du coté des acheteurs, une plus grande préoccupation liée aux dépenses énergétiques de leur futur logement, et à la hausse des prix des matériaux pour réaliser les travaux nécessaires. Nous constatons partout que les acheteurs sont plus attentifs au DPE des biens qu'ils visitent ou achètent.

Réseau

Comment qualifierez-vous le marché actuel ?

Si le marché reste dynamique, il y a un réel attentisme, lié à la situation économique, à la hausse du coût de l'énergie, et surtout aux conditions de crédit, et avec une éventuelle hausse du taux d'usure le 1er octobre. Pour autant, le temps joue contre les porteurs de projets ! Les vendeurs ont intérêt actuellement à bien respecter les estimations des professionnels que nous sommes, pour vendre dans les meilleurs délais. Ils doivent avoir conscience que le marché est sur un plateau. Le risque est donc plus important de voir une baisse qu'une hausse du marché. Vendre tout de suite au bon prix c'est juguler l'amorce de cette baisse ou plus pudiquement le « tassement » qui s'annonce. Rappelons que les prix sont historiquement hauts et décorrélés des revenus des ménages. Quant aux acheteurs, ils doivent bien anticiper la recherche de leur financement, passer par un courtier pour le sécuriser et ne pas trop attendre, car les taux peuvent encore remonter. Or une hausse des taux de 1 %, c'est 30 000 ? de capacité d'emprunt en moins pour 1500 ? de mensualité sur 20 ans pour financer un projet aux alentours de 300 000 ?, soit 10 % de son montant ! Mécaniquement, cela nécessite donc pour les acheteurs d'avoir encore plus d'apport pour compenser cette baisse de leur capacité d'emprunt et acheter ainsi une surface suffisante dans laquelle vivre.

Parlons maintenant du réseau l'Adresse, quelles sont les actualités en cette rentrée ?

Nous avons depuis plusieurs semaines maintenant un nouveau site internet dont l'objectif est de répondre le mieux possible aux critères d'optimisation du référencement naturel. C'est un véritable enjeu pour notre activité car 90% des projets immobiliers commencent par une recherche sur internet ! C'est pourquoi nous avons développé notre nouveau site en suivant les meilleures recommandations pour qu'il soit le mieux référencé par tous les moteurs de recherche, à commencer par Google, et dans la durée. De même nous avons créé un environnement « mobile first » (1) , car la recherche sur mobile est la première porte d'entrée sur l'immobilier. Par ailleurs, et toujours pour améliorer le référencement, nous avons tout particulièrement pris soin de développer une interface éditoriale dédiée à chaque site agence. Ainsi les sociétaires l'Adresse peuvent améliorer en quelques clics leur référencement grâce à l'enrichissement de contenus personnalisés et locaux.
1) Mobile first : priorité sur la version mobile

Vous avez également optimisé votre application mobile ?

En effet, il s'agit d'une nouvelle application destinée à nos sociétaires et leurs équipes leur permettant d'estimer en quelques clics un bien et de présenter diverses approches d'estimation : par biens similaires vendus ou en vente actuellement, et par projet en fonction qu'il soit locatif ou pour l'achat d'une résidence principale ou résidence secondaire. Nous sommes donc en train de digitaliser au maximum l'expérience client sans perdre l'humain qui est au coeur de notre métier bien sûr.

En parlant d'humain, justement vous relancez l'opération Octobre Rose avec la fondation l'Adresse, de quoi s'agit-il ?

Depuis sa création en 2019, la Fondation l'Adresse a pour objectif de lutter contre les inégalités dans l'accès au logement et s'engage également aux côtés de Rose Up, une association qui oeuvre pour soutenir les femmes atteintes d'un cancer et également leurs proches tout en défendant leurs droits. L'association est d'ailleurs très active sur la question du droit à l'oubli, déterminante dans le cas d'un accès au logement par l'octroi d'un prêt bancaire. L'opération Octobre Rose est menée depuis plusieurs années au sein de notre réseau avec une mécanique simple : 1 panneau posé = 10 ? reversé par l'agence l'Adresse à l'association RoseUp entre autres, via la Fondation l'Adresse. Afin de permettre à tous d'afficher son soutien et de se mobiliser, les panneaux sont disponibles gratuitement et sans condition, sur simple demande auprès de l'agence l'Adresse la plus proche ou directement via le site de la fondation : fondationladresse.org. Après avoir récolté plus de 20 000 ? en 2019 et 45 000 ? en 2020, l'année dernières les agences immobilières du réseau l'Adresse, et l'ensemble de ses leurs collaborateurs, ont établi un nouveau record en 2021, en récoltant 78 255 ? de dons ! Nous sommes très fiers de notre engagement dans ces combats via la mobilisation de la fondation l'Adresse qui ne cesse de préserver les valeurs du réseau. Elles sont caractérisées par un état d'esprit solidaire et placent l'Humain au coeur de son fonctionnement. La fondation permet aux sociétaires et/ou collaborateurs de s'impliquer dans une action visant à soutenir une cause et donne ainsi encore plus de sens à leur métier.

NOUVELLE CAMPAGNE TV POUR LE RÉSEAU L'ADRESSE

Réseau

Vous l'avez peut-être vue sur les grandes chaines nationales ou d'info ? Si oui la musique vous est sans doute restée longtemps dans la tête ! En cette rentrée, l'Adresse a décidé de réaliser un film publicitaire original avec de réelles ambitions techniques. Inspirée d'un tube des années 80, la marque a fait le choix de filmer le spot à l'envers, le tout rythmé par une musique entêtante qu'elle s'est appropriée et que vous avez dû reconnaitre : « Est-ce que tu viens pour les vacances ? » de David et Jonathan. Plus rythmée et accompagnée de nouvelles paroles, l'Adresse souhaite marquer les esprits avec sa toute nouvelle identité sonore. Déclinée en spot de 20, 30 et 60 secondes, la campagne a été diffusée tout au long du mois d'août en ligne, sur les réseaux sociaux de l'Adresse (Facebook, Twitter, Instagram, LinkedIn et Youtube) ainsi que sur des portails immobiliers tels que Le Bon Coin, Se Loger et Bien Ici. La campagne a également habillé la météo BFM TV du 22 au 4 septembre avec un teasing de 8 secondes avant d'être diffusée sur les chaînes nationales et TNT (TF1, France 2, BFM TV, C8, C STAR, C NEWS, TMC, TF1 SERIES et TFX) avec la version 20 secondes du 1er au 15 septembre. Alors, et vous, « Est-que ce que vous passez à l'agence ? »

Rédaction | L'ADRESSE Photo | L'ADRESSE
© 2022 acheter-louer.fr, Toute reproduction même partielle est strictement interdite

Expression #88

Version .pdfWebmagazine

Autres Numéros Expression

pub

Recevez la newsletter Expression

merci de remplir le formulaire d'abonnement :



*



Valider votre inscription
Conformément à la Loi Informatique et Liberté du 6 janvier 1978, vous bénéficiez d'un droit d'accès, de modification ou de suppression des données vous concernant. Pour l'exercer, merci de contacter par courrier la société Acheter-Louer.fr, enregistrée à la CNIL sous le N° 1328464 : Parc Technopolis - Zone d'activité Courtabœuf - Bâtiment Bêta 1 - 3 avenue du Canada - 91940 les Ulis
* champs obligatoires
pub