N°82
Sept./Oct. 2021

Baromètre de l'immobilier
Sept./Oct. 2021

ANCIEN

Tout va bien pour l'ancien. La preuve : le volume de ventes de logements anciens en cumul sur les douze derniers mois atteint 1 130 000 transactions à fin mai 2021, un niveau record depuis le début des années 2000. Ce volume est d'autant plus remarquable que même s'il intègre le report des ventes non réalisées lors du premier confinement, il traduit avant tout le dynamisme du marché immobilier sur toute cette période. Et cette tendance, soulignée le trimestre précédent, s'accentue encore : si le nombre de transactions augmente, c'est au profit d'une nouvelle typologie de biens et vers des zones géographiques qui s'éloignent des grandes villes. Au niveau des prix, au 1er trimestre 2021, la hausse des prix des logements anciens en France métropolitaine ralentit avec + 1,4 % par rapport au 4e trimestre 2020 (données provisoires corrigées des variations saisonnières), après une hausse de 2,4 % au trimestre précédent. Sur un an, la hausse des prix décélère également : + 5,9 %, après + 6,4 %. Cela s'explique par un ralentissement sur le marché des appartements : + 5 % sur un an contre + 6,3 % au 4e trimestre 2020. Au niveau des maisons, la hausse est similaire à celle enregistrée le trimestre précédent : + 6,6 % sur un an contre + 6,5 % au 4eme trimestre 2020.

NEUF

Dans le neuf, ce sont peut-être les premiers signes d'une sortie de crise. Le marché des logements neufs a fortement augmenté au deuxième trimestre 2021, selon les données du ministère. Les mises en vente ont bondi de 46 % par rapport au deuxième trimestre 2020, à 30 800 logements commercialisés, et les réservations de 40 %. «Malgré ces fortes progressions, les niveaux de la demande et de l'offre au second trimestre 2021 restent plus bas qu'au deuxième trimestre 2019 (respectivement -13,8% et -12,0%), signe que la promotion immobilière n'a pas retrouvé son niveau d'avant-crise », note toutefois le ministère. Les appartements, dont les réservations ont grimpé d'environ 42%, sont les grands gagnants de ce rebond. Avec une augmentation de 18,9%, les maisons progressent également. Le rebond des réservations se concentre avant tout sur les grandes maisons de cinq pièces ou plus. Au niveau des prix, ceux des maisons individuelles affichent une forte hausse de 7,6% à 330 5000 euros de moyenne. Le prix moyen des appartements vendus n'augmente de son côté que de 1,8%, soit 4 400 euros le m².

BAROMETRE MENSUEL

Taux

© 2021 acheter-louer.fr, Toute reproduction même partielle est strictement interdite

Expression #82

Version .pdfWebmagazine

Autres Numéros Expression

pub

Recevez la newsletter Expression

merci de remplir le formulaire d'abonnement :



*



Valider votre inscription
Conformément à la Loi Informatique et Liberté du 6 janvier 1978, vous bénéficiez d'un droit d'accès, de modification ou de suppression des données vous concernant. Pour l'exercer, merci de contacter par courrier la société Acheter-Louer.fr, enregistrée à la CNIL sous le N° 1328464 : Parc Technopolis - Zone d'activité Courtabœuf - Bâtiment Bêta 1 - 3 avenue du Canada - 91940 les Ulis
* champs obligatoires
pub