Nį66
Janv/Fév 2019

Actu de l'immobilier Expression
Janv/Fév 2019

ANCIEN

Le marché de l'ancien n'a pas failli en cette fin d'année 2018. Bien au contraire, l'immobilier ancien maintient son insolente bonne santé. Après une année 2017 qualifiée d'historique et qui a battu des records, l'immobilier ancien a déjoué les pronostics en 2018 et n'a pas faibli, tant en nombre de transactions qu'en prix. Ce marché a continué sur la lancée de 2017 et est resté très dynamique en 2018 avec un nombre de ventes à hauteur de 956 000 sur douze mois, entre octobre 2017 et septembre 2018, ce qui représente une hausse de 0,8% par rapport à 2017, selon le bilan annuel rendu par les notaires, indiquant toutefois que la barre du million de transactions ne devrait pas être franchie sur l'ensemble de l'année 2018. Cela n'empêche : 2018 restera une année exceptionnelle pour l'immobilier ancien, favorisée par des taux bas malgré une hausse des prix moins soutenue qu'en 2017. Les taux d'intérêt, qui ont encore reculé en 2018 pour atteindre en moyenne un niveau inférieur à l'inflation, ont eu un effet incitatif pour les ménages désireux de financer leurs achats.

BAROMETRE MENSUEL

Taux

NEUF

Le ralentissement du marché des logements neufs se confirme avec une baisse de près de 10%. L'observatoire national de la Fédération des Promoteurs Immobiliers (FPI) vient d'annoncer une baisse de 9,7% de la vente des logements neufs sur les 9 premiers mois de l'année 2018. Ce ralentissement s'accentue d'ailleurs au cours du 3ème trimestre. Cette baisse se chiffre à 5,2% sur les 12 mois glissants. En terme de volumes, 83 481 logements neufs ont été vendus durant ces 9 premiers mois de l'année, un nombre légèrement inférieur à 2016 et 2017, mais supérieur à 2015. Ces volumes demeurent importants et les ventes aux accédants restent proches de l'équilibre (-1,7% sur 9 mois). S'il représente la moitié des ventes au détail, l'investissement locatif a baissé de 17% sur les trois premiers trimestres de l'année 2018, une tendance qui s'explique notamment par la fin du dispositif Pinel dans la zone B2. « Si l'accession à la propriété reste stable et s'il est encore trop tôt pour tirer les enseignements sur l'évolution des ventes en bloc, la baisse de l'investissement locatif se confirme », analyse pour sa part la présidente de la FPI France, Alexandra François-Cuxac.

© 2018 acheter-louer.fr, Toute reproduction même partielle est strictement interdite

Expression #66

Version .pdfWebmagazine

Autres Numéros Expression

pub

Recevez la newsletter Expression

merci de remplir le formulaire d'abonnement :



*



Valider votre inscription
Conformément à la Loi Informatique et Liberté du 6 janvier 1978, vous bénéficiez d'un droit d'accès, de modification ou de suppression des données vous concernant. Pour l'exercer, merci de contacter par courrier la société Acheter-Louer.fr, enregistrée à la CNIL sous le Nį 1328464 : Parc Technopolis - Zone d'activité Courtabœuf - B‚timent BÍta 1 - 3 avenue du Canada - 91940 les Ulis
* champs obligatoires
pub