Nį61
Mars/Avril 2018

Immobilier : vers un métier de services

MOTS CLES : Relation client | Service | Tendance

Et si les nouvelles technologies avaient le pouvoir de modifier la manière dont les clients considèrent ou consomment l'immobilier, notamment dans la relation qu'ils entretiennent avec les professionnels ? Car au-delà de l'aspect commercial, ces derniers attendent en effet que le secteur leur facilite le logement. De nouveaux outils de conciergerie, gestion de copropriété, maintenance, etc. apparaissent et promettent de disrupter les pratiques traditionnelles. Faut-il y voir une menace ou au contraire, une opportunité pour se transformer ?

Rédaction : Marie Hérault

L'usage au centre

Car à l'heure du numérique, les clients attendent de leur agence qu'elle dépasse l'acte d'achat et leur facilite leur rapport à l'habitat en matière de conseils, d'outils ou de moyens. Certaines start-up s'engouffrent d'ailleurs dans la brèche en développant de nouveaux services de gestion ou de maintenance des équipements. Uptime propose par exemple aux entreprises et aux particuliers d'optimiser la gestion de leur ascenseur grâce à des boîtiers connectés, et de cette manière, de réaliser des économies d'entretien ou d'éviter les pannes. Côté rangement, la plateforme Costokage met en relation les propriétaires d'espaces (garage, box, cave, entrepôt, etc.) avec des locataires ayant besoin de places pour stocker leurs cartons, vélos, etc., et garantit même une économie de 60 % en comparaison avec un professionnel. Simplificateurs de quotidien, les services de conciergerie ont également le vent en poupe. Alfred conciergerie propose ainsi d'intervenir à domicile ou au bureau pour le pressing, le ménage, l'aide aux devoirs, pour organiser les déplacements, les loisirs, pour livrer des fleurs, jardiner ou même envoyer une paire de chaussures chez le cordonnier. D'autres start-up vont encore plus loin. Ainsi, Illicopro permet aux copropriétaires de s'autogérer sans avoir recours à un syndic professionnel. Ils gèrent ensemble, et sur une plateforme unique, l'ensemble des tâches administratives : appels de fonds, assemblées générales, comptabilité, travaux à prévoir, etc. Syndicio ou Meilleurecopro proposent des services similaires et promettent elles aussi de réduire les charges de copropriété.

Techno

Envisager de nouvelles opportunités

Faut-il voir dans ces nouveaux outils une mauvaise concurrence ou une opportunité à saisir pour les agences ? On peut en effet s'interroger sur les transformations conséquentes à l'ubérisation de l'immobilier. Lors d'un atelier numérique mené en 2015 par BNP Paribas sur l'ubérisation de l'économie, Guy Mamou- Mani – président du Syntec numérique, révélait : « Aujourd'hui, cette question de la transformation numérique des business models est notre quotidien. Soit vous résistez et vous serez balayé, soit vous l'intégrez et à ce moment-là, vous transformez ça comme une opportunité pour justement créer de nouveaux métiers, de nouveaux business models. » Le secteur est donc en pleine réorganisation et ne demande qu'à se réinventer en suivant les tendances… Il suffit d'écouter les clients.

© 2017 acheter-louer.fr, Toute reproduction même partielle est strictement interdite

Expression #61

Version .pdfWebmagazine

Autres Numéros Expression

pub

Recevez la newsletter Expression

merci de remplir le formulaire d'abonnement :



*



Valider votre inscription
Conformément à la Loi Informatique et Liberté du 6 janvier 1978, vous bénéficiez d'un droit d'accès, de modification ou de suppression des données vous concernant. Pour l'exercer, merci de contacter par courrier la société Acheter-Louer.fr, enregistrée à la CNIL sous le Nį 1328464 : Parc Technopolis - Zone d'activité Courtabœuf - B‚timent BÍta 1 - 3 avenue du Canada - 91940 les Ulis
* champs obligatoires
pub