Nį59
Nov/Dec 2017

Thaïlande, l'eldorado de l'immobilier asiatique

MOTS CLES : Investissement locatif | Expatriation| Rentabilité

Thaïlande

En 7e position du classement des 20 pays où il fait bon vivre, la Thaïlande attire chaque année plus de 30 millions de touristes. Parmi eux, certains décident de s'y expatrier pour profiter à long terme de sa qualité de vie hors norme et d'un coût de la vie deux à trois fois moins élevé qu'en France. Mais la Thaïlande séduit aussi les investisseurs, le pays étant l'un des marchés immobiliers les plus attractifs au monde.

Journaliste : Marie Hérault

La Thaïlande semble posséder tous les avantages : une météo de rêve, des plages paradisiaques, un grand sens de l'hospitalité (ce n'est pas pour rien qu'on l'appelle le « Pays du sourire »), une culture empreinte de traditions, une gastronomie à couper le souffle, des infrastructures modernes et un coût de la vie très faible… Quant à son économie, elle est en plein développement, sa croissance annuelle de 4% en faisant la deuxième place économique de l'Asie du Sud-Est. Son statut de membre fondateur de l'association des nations de l'Asie du Sud-Est et sa position en plein coeur du continent rassurent d'ailleurs les expatriés, les séniors désireux d'y couler une retraite ensoleillée ou les investisseurs. « La demande sur le marché est en constante augmentation, note Rodolphe Furnari, agent Français d'Invest International Thaïlande. L'offre évolue d'autant : les biens les plus demandés sont des appartements, beaucoup de condominiums et des villas intégrant les standards actuels de construction, de design, de services ou de prestations. »

Marché locatif oui, mais...

Les expatriés et les retraités peuvent y réaliser des investissements résidentiels - pour s'y installer durablement - ou de villégiature combinant rendement locatif et résidence secondaire. Quant aux investisseurs, la demande croissante des locaux et des étrangers leur garantit un rendement locatif élevé (de 5 à 10%). « Si les locations annuelles ne posent aucun problème, il faut être prudent concernant les locations saisonnières, indique Rodolphe Furnari. Les autorités thaïlandaises considèrent que les locations courtes, de type Airbn'b, constituent une concurrence vis-à-vis du secteur hôtelier. Les locations de moins d'un mois sont donc depuis peu devenues interdites. » La fiscalité - très avantageuse - est aussi un élément de séduction indéniable : taxe d'habitation et taxe foncière inexistantes (sauf si l'achat est un investissement locatif, auquel cas l'investisseur doit s'acquitter du paiement d'une taxe équivalant à 12,5% de l'estimation de la valeur locative), pas d'ISF, pas de droits de succession, une faible imposition sur la plus-value à la revente, convention de non double imposition signée avec la France...

Un marché encore abordable

La Thaïlande offre une multiplicité de paysages et d'ambiances. Bangkok, sa capitale, est le coeur politique et économique du pays. Selon Rudolphe Furnari : « La ville est très attractive, elle attire des touristes venant du monde entier… cela valorise d'autant un bien immobilier et offre des garanties de revente ou de location. » Les quartiers les plus recherchés : Sukhumvit ou Ekkamai desservis par le sky-train (métro aérien) et à proximité des marchés de rue, des restaurants, etc. Il est encore possible d'y dénicher un appartement dans le centre aux alentours de 150 000€. Pour des biens en résidence proposant un bon niveau de prestations (piscine, salle de sport, sécurité) il faut compter sur un budget d'au moins 220 000€. Les stations balnéaires sont évidemment des destinations très prisées. Pattaya, première destination de bord de mer d'Asie, offre un grand nombre d'activités aux touristes et bénéficie d'une économie florissante. Son développement contribue à voir grandir la demande locative, notamment en direction de biens de qualité. Pour exemple, un appartement en résidence neuve et disposant de deux chambres y est proposé aux alentours de 130 000€. L'île de Phuket, connue pour ses paysages extraordinaires, profite quant à elle d'un marché immobilier en croissance. Un premier investissement locatif proche des plages y coûte entre 105 000 et 130 000€ en moyenne. Tous ces avantages sont contrebalancés par certaines spécificités juridiques propres à la Thaïlande, très différentes du contexte français : « Les étrangers ne peuvent pas devenir propriétaires d'un terrain mais peuvent construire sur un terrain loué pour une longue durée, explique Rudolphe Furnari. C'est ce qu'on appelle le leasehold, une location de 30 ans maximum. Cette pratique est très répandue dans les pays anglo-saxons mais totalement inhabituelle pour un investisseur français. » Seule solution pour acheter en pleine propriété (freehold) : acheter un appartement ou un condominium… des nuances à connaître donc.

© 2016 acheter-louer.fr, Toute reproduction même partielle est strictement interdite

Expression #59

Version .pdfWebmagazine

Autres Numéros Expression

pub

Recevez la newsletter Expression

merci de remplir le formulaire d'abonnement :



*



Valider votre inscription
Conformément à la Loi Informatique et Liberté du 6 janvier 1978, vous bénéficiez d'un droit d'accès, de modification ou de suppression des données vous concernant. Pour l'exercer, merci de contacter par courrier la société Acheter-Louer.fr, enregistrée à la CNIL sous le Nį 1328464 : Parc Technopolis - Zone d'activité Courtabœuf - B‚timent BÍta 1 - 3 avenue du Canada - 91940 les Ulis
* champs obligatoires
pub