Nį55
Mars/avril 2017

Investir en Floride : un placement rentable

MOTS CLES : Investissement | Réhabilitation | Engouement

Lisbonne

A seulement 2 heures de vol de Paris, la capitale portugaise jouit depuis quelques temps d'un engouement pressant de la part de nombreux Français. Séduits par son cadre de vie, une vague de retraités, d'expatriés et d'investisseurs ont jeté leur dévolu sur la ville.

Journaliste : Boris Rouah

Un climat de rêve – l'ensoleillement est l'un des plus élevés d'Europe - et des plages de sable fin à quelques encablures d'un centre-ville en pleine réhabilitation, Lisbonne est une métropole bouillonante qui a retrouvé son souffle depuis la levée du gel des loyers en 2013. « Le marché est au beau fixe. Depuis 3 ans, les prix montent avec une véritable accélération depuis août 2015. La demande sur la ville est soutenue. Dans le centre historique où se concentrent la majorité des recherches, les prix ont cru de plus de 30 % en quelques années », se réjouit Eric Balli, directeur de l'agence immobilière Absolument Lisbonne.

Une politique dynamique

Désormais soutenus par une politique de la ville volontaire, de nombreux promoteurs s'attèllent à redynamiser la ville. Pour preuve, la propagation tentaculaire des chantiers dans chaque quartier de la capitale. « La ville et l'Etat soutiennent cet élan immobilier. L'Etat créé des conditions favorables à l'investissement et la Ville rénove ses quartiers et ses immeubles (Le programme ReHabilitar Lisboa permet par exemple d'acheter un immeuble et de ne le régler qu'une fois les travaux de réhabilitation terminés). Il y a une véritable effervescence sur le marché immobilier au Portugal et à Lisbonne en particulier. »
Si certains Français demeuraient récalcitrants à l'idée de migrer du côté de la Ville blanche, ils ont trouvé du côté du gouvernement portugais des paroles convaincantes. En effet, depuis 2013 et une convention signée entre la France et le Portugal, de nombreux avantages fiscaux (absence d'ISF et de droits de succession, faible taux d'imposition) leur sont attribués. « Un taux d'imposition flat à 20% pendant 10 ans pour certaines catégories d'actifs sur les revenus issus de leur travail et une exonération pendant 10 ans sur les pensions du domaine privé pour les retraités sous réserve de passer plus de 183 jours par an au Portugal. Les revenus issus des locations saisonnières permettent également d'avoir une fiscalité douce tout en s'assurant une bonne rentabilité. La seule difficulté récurrente c'est l'apprentissage de la langue mais elle est à mon sens tout à fait contournable », poursuit Eric Balli.

L'investissement immobilier fait flores

L'explosion du tourisme (10 millions de visiteurs en 2015) et la pénurie d'hôtels ont propulsé Lisbonne en un temps record comme l'un des centres névralgiques de la location saisonnière en Europe à l'instar de sa grande soeur espagnole, Barcelone. Au cours des trois dernières années, près de 25 000 Français ont ainsi investi dans la pierre lisboète. Cet engouement, loin de se tarir attire toujours plus de curieux séduits par les sirènes de rendements lucratifs. « Il y a plusieurs typologies d'investisseurs : le jeune couple actif qui veut acheter un petit appartement pour générer des revenus locatifs et y venir de temps en temps, les couples de retraités qui décident de s'installer au Portugal et les investisseurs (marchands ou

Floride

non) qui achètent des appartements ou des immeubles, les rénovent et les revendent sur le marché. Le rendement locatif peut facilement atteindre 6 % nets pour la location courte durée et un peu moins pour le long terme », poursuit l'expert. Parmi les quartiers ayant le vent en poupe, le centre historique tire son épingle du jeu. « Pour des produits à rénover on est à 2300€ à Penha da Franca et 3500€ à Estrela. Des produits rénovés anciens se vendent entre 3300€ et 4500€ dans ces mêmes quartiers. Pour du neuf de haut standing, on peut atteindre les 7000€ dans les quartiers les plus chers. »

Cette métamorphose spectaculaire, qui ouvre de belles perspectives sur l'avenir, ravit Eric Balli. « Lisbonne devient une destination prisée avec une demande très soutenue. Elle reste l'une des capitales européennes les moins chères alors qu'elle regorge d'atouts. Les prix sont en train de se stabiliser. Je vois à moyen terme un marché moyen à 5000€ dans le centre historique, une ville largement rénovée et une fiscalité associée à la location touristique qui aura sûrement évolué. »

© 2016 acheter-louer.fr, Toute reproduction même partielle est strictement interdite

Expression #55

Version .pdfWebmagazine

Autres Numéros Expression

>
pub

Recevez la newsletter Expression

merci de remplir le formulaire d'abonnement :

*

*


*


Valider votre inscription
Conformément à la Loi Informatique et Liberté du 6 janvier 1978, vous bénéficiez d'un droit d'accès, de modification ou de suppression des données vous concernant. Pour l'exercer, merci de contacter par courrier la société Acheter-Louer.fr, enregistrée à la CNIL sous le Nį 1328464 : Parc Technopolis - Zone d'activité Courtabœuf - B‚timent BÍta 1 - 3 avenue du Canada - 91940 les Ulis
* champs obligatoires
pub