N°46
Sept/Oct 2015

Le baromètre de l'immobilier Expression
Septembre/Octobre 2015

Les chiffres de nos experts pour piloter vos ventes

ANCIEN

Selon une étude Crédit Agricole SA du 17 juillet 2015, la vente de logements anciens est en hausse. Entre mai 2014 et mai 2015, 711 000 logements ont changé de propriétaires. « Ce niveau est en repli par rapport au cumulé de mai 2014 (-3,8%). Mais le flux des cinq premiers mois de 2015 est en hausse de 6,9% sur un an », précise le communiqué. Selon les prévisions du Crédit foncier, l'ancien pourrait compter environ 750 000 transactions en 2015. Un résultat encourageant par rapport aux 691 000 ventes de 2014. Cette embellie s'explique par la baisse conjointe des prix et des taux d'intérêt. Selon l'Insee, les prix de l'ancien ont perdu 9%. Les taux d'intérêt ont également connu une forte baisse. Leur moyenne s'établissait à 2,02% au début de l'été 2015 contre un peu plus de 3% en 2013. Néanmoins, la suite de l'année est suspendue à l'évolution de la tendance des prix et des taux d'intérêt. Elle ne sera pas forcément à la baisse.

NEUF

L'embellie de la vente des logements neufs s'accélère. Le leader français des constructeurs de maisons individuelles, Maison France Confort (MFC), connait des résultats encourageants dans son rapport publié sur le premier semestre 2015. MFC a enregistré des prises de commande s'élevant à 3231 ventes. Elles représentent 348,8 M€ HT, ce qui signifie une nette progression de 18,4% en nombre et de 16,2 en valeur par rapport à juin 2014. Le deuxième trimestre 2015 confirme une accélération de ce rebond avec une progression de 26% en nombre de ventes et de 25% en valeur. « Ces bonnes tendances sont imputables d'une part à des conditions de marché plus favorables (taux d'intérêt toujours bas, PTZ renforcé, légère amélioration du moral des français) et d'autre part à la poursuite de prises de parts de marché », explique MFC dans un communiqué. Ces résultats sont à peine supérieurs, comparés à ceux de l'ensemble des constructeurs. Selon les chiffres de Markémétron, l'observatoire des ventes de maisons individuelles, réalisé par Caron Marketing, ce secteur progressé de 21% par rapport à juin 2014, et de 13% par rapport à mai 2015.

Taux fixes des prêts immobiliers
en avril

Taux

Source : CAFPI - www.cafpi.fr

Les taux les plus hauts négociés par CAFPI restent inférieurs de 0,35% en moyenne par rapport aux taux du marché.

logo Cafpi

EN BREF

FOCUS SUR LE MARCHÉ DU FINANCEMENT AVEC CAFPI N°1 DES COURTIERS

Comment évoluent les taux d'intérêts et quelles sont les incidences de cette évolution ?

Après une période de baisse continue qui a vu les taux d'intérêt franchir le seuil de 2 % en avril dernier, les banques ont récemment augmenté leurs barèmes en s'alignant sur le mouvement de hausse des OAT. Soit une hausse de 15 à 25 point de base sur l'ensemble des barèmes. Ces conditions restent cependant exceptionnellement basses et devraient se maintenir à ce niveau au moins jusqu'à fin 2015. L'amélioration du pouvoir d'achat immobilier des ménages français ces dernières années est incontestable. A titre d'exemple, en 2012, pour acheter un bien d'une valeur de 200 000€, on devait disposer d'un apport de 40 000€ car on ne pouvait emprunter que 160 000€ pour une mensualité de 1000€. Aujourd'hui, pour une même opération et une même mensualité de 1 000€, il ne faut plus que 10 000€ d'apport, car la baisse des taux permet d'emprunter 190 000€, soit un gain de pouvoir d'achat de 30 000€.

Observe-t-on une reprise du marché immobilier ?

Le marché de l'immobilier reprend de belles couleurs. La pierre et la sécurité qu'elle inspire reste une valeur forte. Dans ce contexte, le marché devrait progresser d'environ 10 à 15 % cette année pour atteindre un volume de près de 750 000 transactions dans l'ancien et 350 000 dans le neuf. Dans nos agences CAFPI, nous enregistrons au premier semestre 2015 une augmentation de plus de 50% des demandes de crédits par rapport à 2014.

Peut-on alors s'attendre à un retour des primo-accédant sur le marché ?

Les demandes de prêts aidés (PAS, PTZ, 1% logement.) sont également en nette progression. L'effet conjugué de la baisse des prix et de la baisse des taux a permis de resolvabiliser ce segment de client. C'est aussi le signe d'un regain de confiance des emprunteurs.

Un conseil pour les futurs acquéreurs ?

J'invite les futurs acquéreurs à profiter dès à présent de ce contexte très favorable à l'achat immobilier. En utilisant les services de CAFPI pour préparer et optimiser leur plan de financement, nos clients sont plus forts pour négocier leur achat. Ils pourront ensuite nous confier leur dossier pour s'assurer de réaliser leur projet aux meilleurs conditions et dans les meilleurs délais.

Philippe Taboret Directeur général adjoint
CAFPI N°1 des courtiers en prêts immobiliers www.cafpi.fr

© 2015 acheter-louer.fr, Toute reproduction même partielle est strictement interdite

Par Christophe Héry, avocat - Jérôme Rousselle, avocat

Expression #46

Version .pdfWebmagazine

Autres Numéros Expression

pub

Recevez la newsletter Expression

merci de remplir le formulaire d'abonnement :



*



Valider votre inscription
Conformément à la Loi Informatique et Liberté du 6 janvier 1978, vous bénéficiez d'un droit d'accès, de modification ou de suppression des données vous concernant. Pour l'exercer, merci de contacter par courrier la société Acheter-Louer.fr, enregistrée à la CNIL sous le N° 1328464 : Parc Technopolis - Zone d'activité Courtabœuf - Bâtiment Bêta 1 - 3 avenue du Canada - 91940 les Ulis
* champs obligatoires
pub