Spéciale Salon : Profil des acquéreurs Juin 2008

Qui achète aujourd'hui ?

Mots clés : Prix | Comportement d'achat | Négociation
Les Français rêvent toujours d'être propriétaires

Les Français rêvent toujours d'être propriétaires. Selon un sondage Empruntis, 63% d'entre eux veulent accéder à la propriété, dont 22% avant la fin de l'année 2008.

Le profil de ces nouveaux acquéreurs a peu changé, mais leur comportement est en pleine évolution.

L'essentiel des nouveaux acquéreurs se situe entre 35 et 45 ans. Cependant, l'Observatoire du Financement du Logement a noté un rajeunissement des acquéreurs.

En 2007, le montant moyen de l'apport personnel est resté stable, à 24 000€. C'est la durée de l'endettement qui a augmenté, permettant à certains acheteurs potentiels de se lancer dans l'aventure plus jeune.

« Compte tenu de l'évolution des prix, il est plus difficile d'accéder à la propriété. Cependant, les jeunes couples, face à cette difficulté, font appel à leur entourage proche, les parents, les beaux parents, pour accéder à la propriété après le mariage », explique Roger Abecassis, Directeur associé Groupe Consultants. Les agents immobiliers observent également un changement de moeurs. « Le développement des divorces est un moteur de l'immobilier. Les gens qui vieillissent de mieux en mieux est un deuxième moteur parce que lorsque l'on a 65 ans, il est évident que l'on a encore envie de s'offrir un nouvel appartement », explique Richard Tzipine, directeur du Groupe Barnes.


Les clients sont de plus en plus exigeants et prennent leur temps avant de se décider

Des acheteurs « professionnels »

Les clients comparent les emplacements, les prix et la qualité du logement Les promoteurs et les agents immobiliers s'accordent sur une chose : les clients sont de plus en plus exigeants et prennent leur temps avant de se décider. Il y a quelques années, il y avait beaucoup d'acquéreurs et très peu d'offres. Les acquéreurs avaient tout intérêt à se décider vite La donne a changé comme l'explique Jean-Philippe Ruggieri, Directeur général adjoint pôle logement de Nexity. « Aujourd'hui, il y a pléthore d'offres. Les clients comparent les emplacements, les prix et la qualité du logement. Ils deviennent de plus en plus professionnels ». Une exigence qui se répercute sur le marché. « Un appartement présentant des défauts se vend beaucoup moins facilement et beaucoup moins vite qu'auparavant. Par contre, un appartement avec un bon plan se vend vite et à des prix très élevés. Dans l'ensemble, les acquéreurs connaissent le marché et connaissent les prix », insiste Gilbert Chouchana, Président de la région Paris du réseau Laforêt.

Prix, surfaces

De moins en moins de concessions Il apparaît que les acquéreurs font de moins en moins de concessions. Sur les prix d'abord, il y a une limite à ne pas dépasser pour des raisons d'apport et de prêt immobilier. Les futurs acquéreurs ne transigent pas non plus sur la surface habitable. Ils verraient même plus grand. Seule la notion d'éloignement a changé dans la tête des acquéreurs. « Aujourd'hui, l'acquéreur accepte dorénavant ce qu'il n'acceptait pas autrefois. En province, l'éloignement du lieu de travail est aujourd'hui une banalité pour beaucoup d'acheteurs. L'immobilier a fortement augmenté pendant les neuf dernières années obligeant les primo-accédants à s'éloigner des centres-villes. Ils ont fui la ville et les villes limitrophes pour se retrouver à 20 kilomètres, dans des zones rurbaines », explique Fabrice Abraham, Directeur Performance Réseau Century 21 France. La preuve en est : Patrick Berson, directeur de 4% Immobilier à Vendôme attire une clientèle parisienne séduite par les 40 minutes de TGV pour relier Paris. Résultat : 20 % de sa clientèle est parisienne.

Le rôle majeur d'internet

Si le comportement des acheteurs a changé, c'est en grande partie grâce à l'outil Internet. Le client est au courant des ficelles du marché, au même titre que l'agent immobilier. Lorsqu'il arrive dans une agence, il est parfaitement informé et peut négocier. « C'est une professionnalisation des acquéreurs ce qui est pour nous intéressant. Cela implique une relation avec le client beaucoup plus mature qu'elle ne l'était avant », se réjouit Gilbert Chouchana, Président de la région Paris du réseau Laforêt.

Professionnels interviewés pendant le salon de l'immobilier

Hortense des Dorides

© 2008 acheter-louer.fr, Toute reproduction même partielle est strictement interdite

Information de l'immobilier Expression #2

Version .pdfWebmagazine
pub

Recevez la newsletter Expression

merci de remplir le formulaire d'abonnement :

*

*


*


Valider votre inscription
Conformément à la Loi Informatique et Liberté du 6 janvier 1978, vous bénéficiez d'un droit d'accès, de modification ou de suppression des données vous concernant. Pour l'exercer, merci de contacter par courrier la société Acheter-Louer.fr, enregistrée à la CNIL sous le N° 1328464 : Parc Technopolis - Zone d'activité Courtabœuf - Bâtiment Bêta 1 - 3 avenue du Canada - 91940 les Ulis
* champs obligatoires
pub