N°13
Fév / Mars 2010

Un marché mondial en mutation qui attend beaucoup pour 2010

MOTS CLES : Marché mondial | FNAIM | Coopération

Un marché mondial en mutation qui attend beaucoup pour 2010Lors de son 63ème congrès, le 7 et 8 décembre dernier la FNAIM, a organisé pour la première fois une convention internationale réunissant une trentaine de délégations étrangères. A tour de rôle, chacun est venu présenter les différentes tendances de leur pays. Photographie du monde et perspective pour 2010.

Hétéroclite, voici ce qui ressort des différentes présentations. Du marché américain en passant par l'Asie, l'Europe et l'Afrique, des représentants sont revenus sur la situation immobilière de leur pays, sous l'égide de la FNAIM, grand organisateur de cet événement. Pragmatique et réaliste quant à l'avenir du marché immobilier, suite aux répercussions de la crise, chaque délégation étrangère a insisté sur les particularismes de leur pays.

Un marché international disparate

Londres Charles Mc Millian, président de la NAR, le syndicat américain a souligné que « malgré la situation économique dégradée actuelle, l'activité immobilière a enregistré une vraie reprise. La preuve résidant dans la croissance constante des ventes sur les 9 derniers mois enregistrée sur notre territoire ». Au Canada, Dale Riplinger, président de la ICREA, a parlé d'une « nette reprise » de l'activité, avec des ventes en progression de + 7 % et des prix en hausse de + 8 %. Sur un an, entre octobre 2008 et octobre 2009 la progression des ventes a même bondi de 40 %. Le représentant du Brésil, João Crestana, président de Secovi Bresil, a « souligné les grands changements intervenus au Brésil suite à la réglementation du marché du crédit en 1995. Ce cadre financier a fait évoluer la situation, générant une demande très forte à laquelle faisait face un déficit d'offres. Cependant, cet état tend à se modifier avec l'explosion, dernièrement, d'un nouveau marché autour d' un logement accessible à une plus large population ». En Inde, Farouk Mahmood, président de la NAR, a présenté un marché en pleine explosion. « L'Inde connaît de très forts investissements étrangers se calculant en Mds$ ». Une donne à laquelle s'ajoute l'important potentiel résidentiel du pays bénéficiant de prix éajustés et de taux d'intérêt bas.

Une europe oscille entre maintient et dégringolade

Coté européen, JukkaMalila, directeur général de KVKL, a évoqué pour la Finlande : « une reprise » avant de poursuivre « le marché demeure relativement fort, bien que le secteur commercial soit plus délicat que celui des résidences ». Un constat confirmé par Hendrik Nelde, président de CIB Belgique, qui a affirmé que : « le marché belge enregistrait une évolution assez lente du marché soit 10 % par an ». Chez les Anglais, le marché semble bénéficier d'investissements intéressants soutenus par des mesures gouvernementales. Christopher Hall, président de Fiabci a tenu a souligné « qu'on pouvait s'attendre à une stabilisation autour de 2 % ». A contrario, Paolo Righi, président de la FIAIP Italia a témoigné des répercussions douloureuses de la crise pour l'immobilier italien « à l'exception des villes d'art tels que Rome, Venise ou encore Florence qui représentent 10 à 15% du marché » pour finir par préciser que « depuis le mois d'août une reprise générale était tout de même observée ». La France quant à elle semble bien résister à la crise. Néanmoins si 2010 ne marque pas le retour de la croissance et la création d'emplois ce sera une année encore bien difficile souligne-t-on du côté français.

Vers une coopération internationale

Au Moyen-Orient, Fathi Chaabane, président de l'AURD, qui représentait 17 pays arabes, a insisté sur « l'importance primordiale d'une coopération à l'échelle internationale pour accélérer la reprise et favoriser le marché ». Seul représentant de l'Afrique, L.K Akomolode venu pour le Nigéria a évoqué un marché fort « où il fait bon investir notamment pour les industries spécialisées dans la communication même si cela se cantonne pour l'instant à quelques villes ». Pour oeuvrer à la promotion de l'immobilier auprès de la clientèle internationale, la FNAIM à l'occasion de ce nouveau congrès a décidé de créer deux nouvelles entités : le Business Club International (IBC)1 et le Comité International des Opérations (International Operations Committee-IOC)2. Décisions auxquelles se sont ajoutées les 29 accords de partenariat signés entre l'ensemble des pays présents et la FNAIM : « témoignage d'un engagement fort dans la mise en route d'une collaboration internationale pour faire évoluer l'immobilier », s'est félicité la Fédération.

Londres

CRÉER UNE PLATE-FORME INTERNATIONALE STRATéGIQUE

FNAIM

Consolider les liens internationaux : tel à été la devise de ce 63ème congrès organisé par la FNAIM. Pour favoriser la coopération internationale entre les différents pays et promouvoir l'immobilier et l'urbanisme il a été décidé de mettre en place l'ESI (Ecole Supérieure de l'Immobilier). Des formations en langue anglaise seront dispensées afin de donner les outils nécessaires à une ouverture des métiers de l'immobilier. En paralèlle un nouveau portail immobilier d'envergure international. Ce site devrait être mis en ligne dès mars 2010. Par ailleurs, ce rendez-vous de la FNAIM a également été l'occasion de coordonner la formation. A travers l'entité CRS, l'objectif est de fournir une formation sur le haut de gamme à l'international au niveau des services. Assurément l'avenir de l'immobilier transcende les frontières.

Londres

© 2010 acheter-louer.fr, Toute reproduction même partielle est strictement interdite

Information de l'immobilier Expression #13

Version .pdfWebmagazine

Autres Numéros Expression

pub

Recevez la newsletter Expression

merci de remplir le formulaire d'abonnement :

*

*


*


Valider votre inscription
Conformément à la Loi Informatique et Liberté du 6 janvier 1978, vous bénéficiez d'un droit d'accès, de modification ou de suppression des données vous concernant. Pour l'exercer, merci de contacter par courrier la société Acheter-Louer.fr, enregistrée à la CNIL sous le N° 1328464 : Parc Technopolis - Zone d'activité Courtabœuf - Bâtiment Bêta 1 - 3 avenue du Canada - 91940 les Ulis
* champs obligatoires
pub