Indépendant ou franchisé ?

Marketing Mai 2008

Mots clés : agence | réseau | franchise

Qu’est ce qu’une franchise ?

La franchise est un accord entre un franchiseur et un franchisé

La franchise est un accord entre un franchiseur et un franchisé. Le franchiseur, en échange d’une compensation directe ou indirecte, accorde au franchisé le droit d’exploiter une franchise dans le but de commercialiser un service déterminé. Le franchisé utilise alors le nom ou une enseigne avec une présentation propre à la marque. Il profite du savoir-faire et d’une assistance commerciale du franchiseur pendant la durée de l’accord. De son côté, le franchiseur prend une commission sur le chiffre d’affaire du franchisé.

En France, le nombre de réseaux immobiliers franchisés est en constante évolution : 19 en 2004, 39 en 2006 et 46 en 2007. Selon Anne-Sylvie Homassel, Responsable des Etudes de la Fédération Française de la Franchise, la franchise est « le savoir-faire et la cohérence par rapport à l’expérience isolée ». En d’autre terme, on est plus fort lorsqu’on est plusieurs. Les avantages d’un franchisé sont réels pour un client : fidélisation, procédure de garantie, procédure d’approche dans les affaires, acte de vente et d’achat sécurisé. L’agent immobilier peut se reposer sur un nom ou une enseigne qui a fait ses preuves. «Le nombre d’agences donne à penser que le réseau est solide », résume Anne-Sylvie Homassel.

Réseaux : vers une concentration

En 2006, Nexity Franchises est devenu le nouvel actionnaire des deux chaînes d’agences immobilières Guy Hoquet et CENTURY 21. C’est la preuve pour Patrick-Michel Khider et Bernard de Crémiers, co-présidents fondateurs de « Laforêt Immobilier », que l’immobilier est un marché mature : « De grands groupes internationaux s’intéressent de plus en plus aux réseaux. L’immobilier tel que l’on a connu va cesser d’exister. L’indépendant n’a plus la puissance de feu pour rivaliser avec de tels groupes. Aujourd’hui, l’indépendant se recroqueville, perd pied et se contente des miettes. La question qu’il faut se poser n’est plus « Faut-il être indépendant ? » mais plutôt   « Quel réseau faut-il choisir ? »

Etre son propre patron

Ce n’est pas l’avis de Jean-Christophe Jessner, Directeur de l’agence indépendante « A Votre Porte Immobilier », à Saint Mandé, en Ile-de-France. « La renommée d’un grand réseau peut être à double-tranchant. D’un côté, elle peut assurer la prospérité d’une agence. Mais de l’autre, en cas de mauvaise réputation, c’est tout l’inverse. Même si j’avais eu les moyens, je ne suis pas persuadé que j’aurai pris une franchise. Je suis très autonome et indépendant dans le travail. Une franchise reste très encadrée : le franchiseur impose des règles, des normes propres à l’enseigne et le franchisé doit rendre des comptes sur le chiffre d’affaires. C’est du flicage », insiste-t-il. La réalité est sans doute plus nuancée. Le revenu d’un agent immobilier dépend du montant des biens vendus et de la quantité de ses transactions. Certaines agences s’inquiètent de la conjoncture actuelle : la baisse du nombre de transactions est réelle et l’accalmie de la hausse des prix devrait intervenir dans les années à venir. Si les agences franchisées peuvent s’appuyer sur leur franchiseur, ce n’est pas le cas des petites agences de quartier.


Questions à Yves Sassi

Yves Sassi - Fondateur de l'Observatoire Quelle est la situation actuelle de la franchise dans le secteur de l’immobilier ?

L’immobilier est un secteur très dynamique, en constante évolution. Il y a eu beaucoup de mouvement avec le rachat de Guy Hoquet et de Century 21 par Nexity. Certains gros réseaux ont acquis une certaine puissance. Je pense à Century 21, Laforêt Immobilier ou Guy Hoquet. D’autres comme Keops, Avis Immobilier ou Era France Immobilier sont en plein développement.

Quels sont les avantages d’être franchisé pour un agent immobilier ?

Le profil d’un candidat à la franchise

Patrick-Michel Khider et Bernard de Crémiers

Patrick-Michel Khider et Bernard de Crémiers, co-présidents fondateurs de « Laforêt Immobilier » dressent le portrait du franchisé idéal : « Une personne d’une quarantaine d’années, proche de ses équipes, qui peut à la fois tenir une équipe de 5-6 personnes mais aussi être un homme de terrain. Cette personne doit avoir envie de travailler en synergie et dans un groupe ». Les professionnels de la franchise sont d’accord sur un autre point : avant de se jeter dans la grande aventure de la franchise, il faut se renseigner !
« Avoir plusieurs contacts avec des franchisés pour avoir une idée concrète de la vie quotidienne d’un franchisé est indispensable. Cela permet par la même occasion de vérifier la véracité des propos du franchiseur. Certains franchisés pensent qu’ils ouvrent simplement une agence sous le nom d’une grande enseigne. En signant, ils s’engagent à respecter les normes de la marque », explique Yves Sassi, fondateur de l’Observatoire de la Franchise. « Il faut se poser la question de la profitabilité, de l’avantage concurrentiel du réseau, continue Anne-Sylvie Homassel, Responsable des Etudes de la Fédération Française de la Franchise. Il faut faire un comparatif, regarder ce qui existe déjà dans la région, la proximité des agents immobiliers voisins ».

Hortense des Dorides

© 2008 acheter-louer.fr, Toute reproduction même partielle est strictement interdite

Information de l'immobilier d'Expression #1

Version .pdfWebmagazine
pub

Recevez la newsletter Expression

merci de remplir le formulaire d'abonnement :



*



Valider votre inscription
Conformément à la Loi Informatique et Liberté du 6 janvier 1978, vous bénéficiez d'un droit d'accès, de modification ou de suppression des données vous concernant. Pour l'exercer, merci de contacter par courrier la société Acheter-Louer.fr, enregistrée à la CNIL sous le N° 1328464 : Parc Technopolis - Zone d'activité Courtabœuf - Bâtiment Bêta 1 - 3 avenue du Canada - 91940 les Ulis
* champs obligatoires
pub